Publié par Laisser un commentaire

Le démaquillage à l’huile

Retour à la Nature, retour à la simplicité, le domaine de la cosmétique évolue de jour en jour et offre désormais la possibilité de redécouvrir les soins simples d’origine naturelle. Partie intégrante des routines beauté actuelles, les eaux florales, les huiles essentielles et les huiles végétales ont fait depuis plusieurs années leur grand retour dans nos salles de bain et à vrai dire c’est quand même chouette !

Dans ce post, nous avons décidé de plus particulièrement nous arrêter sur les huiles végétales et sur une de leur utilisation récente comme soin démaquillant.

Petit rappel pour commencer, chez Piakimina, notre but est de vous aider à prendre soin de votre peau. Mais gardez en tête que VOUS restez la meilleure personne pour prendre soin de votre peau (aidez par un spécialiste si nécessaire bien sûr) et vous seul sachez au mieux ce dont votre peau a besoin (et oui, seul vous sachez si votre peau tiraille, est fatiguée, grasse, en pleine forme…). Piakimina est simplement là pour vous aider à y voir plus clair et partage son expérience.

Le démaquillage à l’huile, qu’est-ce que c’est ?

Vous le savez sûrement, la majeure partie des produits de maquillage sont waterproof. Pour se démaquiller, un passage d’eau ne suffit pas. Il faut du savon, de l’eau micellaire, un gel purifiant, bref un produit nettoyant. Par contre, les produits waterproof s’enlèvent beaucoup plus facilement avec l’utilisation de soins « huileux ». Et bim, voilà l’huile végétale qui peut nous aider à améliorer le démaquillage.

Et puis, pour ne rien gâcher, les huiles ont pour réputation (et à juste titre le plus souvent) d’être douces et bien tolérées.

Oui mais voilà, le démaquillage à l’huile, ce n’est pas simplement j’applique l’huile sur un coton, je passe sur le visage et hop j’ai une peau nickel.

Le démaquillage à l’huile sera efficace si l’on suit les étapes suivantes :

  • Appliquer une noisette d’huile (bien choisie) dans le creux de la main
  • On masse l’huile sur le visage avec soin, sur l’ensemble du visage. Petit à petit, le maquillage va se « disperser » et se mélanger à l’huile tout en se détachant de la peau
  • On essuie l’excédent d’huile du visage en utilisant un coton ou un tissu
  • Puis on finit le démaquillage par un lavage de la peau au savon doux

Et oui, le démaquillage à l’huile doit se finir par un nettoyage de peau avec un savon. Le maquillage a été « décollé » de la peau par l’huile mais n’a pas disparu ! Le maquillage est toujours présent en mélange dans l’huile et le fait de simplement essuyer l’huile n’élimine pas la totalité du maquillage. Le nettoyage au savon permet d’enlever le reste d’huile (dans laquelle est mélangé le maquillage) et donc d’éliminer totalement le maquillage de sa peau.

Pour être plus clair, l’huile doit être rincée.

De plus, s’il reste de l’huile sur votre visage, il est alors inutile de mettre un autre soin sur votre peau. En effet, c’est tout l’intérêt original des huiles végétales. Elles nourrissent et forment une barrière de protection sur votre peau. Oui, une barrière. Les produits que vous pourriez avoir envie d’appliquer sur votre peau ensuite n’auront aucun effet car l’huile fera barrage.

Alors attention, comprenez-nous bien, les huiles sont de très bons soins nourrissants et protecteurs et nous les conseillons, il faut simplement avoir en tête qu’une huile utilisée comme démaquillant et non rincée ne sera pas bénéfique à votre peau.

« Et si je n’ai pas envie de rincer mon huile ? Je sens ma peau démaquillée, apaisée, massée, détendue, pourquoi je laverai mon visage encore une fois ? »

Nous le répétons, l’huile n’a pas lavé votre visage, elle a décollé le maquillage de votre peau mais ces impuretés sont toujours présentes.

« J’essuie ma peau avec un coton, ça suffit largement »

Notre peau addoooorrreee l’huile. Essuyer ne suffit pas, il restera toujours un film d’huile sur votre peau. C’est parfait lorsque ce film d’huile est pur mais lorsque vous l’avez utilisé pour vous démaquiller, il contient des impuretés. Même si vous ne le voyez pas ou ne le sentez pas, des impuretés seront toujours présentes sur votre peau. Et ces impuretés vont finir par fatiguer votre peau.

« Pourquoi devrais-je rincer mon huile alors que je ne rince pas mon eau micellaire pour me démaquiller, c’est pourtant le même principe non ? »

Et bien non. L’eau micellaire est une galénique bien définie de cosmétiques. Pour simplifier, c’est comme un savon avec rinçage inclus ! Une eau micellaire est comme un aimant à impuretés, un savon qui capturent les impuretés et les embarquent avec lui sur votre coton. Et n’oubliez pas que l’eau micellaire est composée entre autres d’eau et notre peau est imperméable à l’eau. La peau laisse donc bien facilement l’eau partir avec ses impuretés (alors qu’elle va s’accrocher avec force à l’huile)

Mais alors Piakimina est contre le démaquillage à l’huile ?

Bien sûr que non. Le démaquillage à l’huile est un très bon soin, hyper relaxant pour la peau. Le fait de masser va en plus activer la circulation sanguine localement et donc aider la peau à se régénérer. Nous vous conseillons alors l’huile d’amande douce, qui est une huile très bien tolérée et apaisante.

Mais…

Piakimina est aussi pour les routines beauté simples. Un démaquillage à l’huile impose un démaquillage assez long et à plusieurs étapes et nous pensons qu’il est nécessaire de le rappeler. Si votre peau est sensible, réactive, nous vous conseillons de démaquiller et nettoyer votre peau plus simplement avec un savon ou gel moussant doux. Votre maquillage partira, vos impuretés également, la peau sera rafraîchie et prête à profiter d’un soin hydratant. L’huile peut alors être appliquée en fin de routine beauté, localement, là où la peau a besoin de protection (rides et ridules à masser, peau à protéger…)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.